La Duchesse de Langeais

Résumé du livre

La Duchesse de Langeais

Auteur : Honoré de Balzac

Analyse de : Marine Riguet

5/5 (10 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Duchesse de Langeais"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Duchesse de Langeais de Balzac, dont voici un extrait :« Le récit débute en 1823 sur une ile espagnole où le général de Montriveau mène une expédition française afin de rétablir l’autorité royale de Ferdinand VII. Mais le général est surtout venu pour une affaire personnelle : depuis cinq ans à la recherche d’une femme qui est devenue religieuse, il a fait fouiller tous les couvents, en vain, excepté le couvent de Carmélites Déchaussées qui se trouve sur l’ile. Alors qu’il assiste à la messe avec ses soldats, à la beauté de la musique, il reconnait la soeur qui joue de l’orgue. Malgré le strict règlement du couvent, il réussit à obtenir un entretien avec la religieuse, qui se nomme soeur Thérèse. Au cours de leur entrevue en présence d’une mère supérieure, on découvre que la soeur – une ancienne duchesse – et le général se sont aimés puis se sont séparés tragiquement. Montriveau demande alors à la religieuse de quitter le couvent pour être à lui, mais soeur Thérèse refuse de trahir ses voeux et interrompt leur entretien, au comble de l’émotion. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Duchesse de Langeais"

La Duchesse de Langeais, édité pour la première fois en 1834 sous le titre Ne touchez pas à la hache, est réédité dans sa version définitive en 1843, au sein de L’Histoire des Treize de La Comédie humaine. Le roman est directement inspiré d’une déception amoureuse de Balzac : après une correspondance régulière et fidèle en 1831, la duchesse de Castries reçoit le romancier dans son hôtel particulier et lui donne des marques appuyées de tendresse. Flatté, Balzac développe des espérances, mais il est rejeté froidement lorsqu’il avoue à Mme de Castries sa passion. Il entreprend alors de peindre cette dernière sous les traits de la duchesse de Langeais.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) est l’un des écrivains français majeurs du XIXe siècle. Jeune homme, il s’ouvre les portes des milieux aristocratiques parisiens qu’il ne cessera de fréquenter. Mais des entreprises désastreuses et un train de vie excessif le ruineront rapidement : l’écriture littéraire, pratiquée avec passion et assiduité, deviendra pour lui le seul moyen de rembourser ses dettes.

Ambitieux, il s’attèle à une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui compte plus de quatre-vingt-dix romans, et dont le but est de dresser un portrait exhaustif de la société de son temps (pour « faire concurrence à l’état civil »). Parmi ses romans les plus célèbres, on trouve Le Père Goriot (1835) ou Eugénie Grandet (1833).

Balzac est considéré comme l’un des pères du roman réaliste moderne. Son génie est le fruit d’un travail d’observation minutieux couplé à une imagination débordante : ainsi les intrigues complexes et particulièrement bien articulées se multiplient dans La Comédie humaine, alors que les descriptions témoignent du regard attentif que porte l’auteur sur la société de son époque. En outre, s’il est bien une chose que Balzac exécute avec brio, c’est sans nul doute l’art du portrait : il dote en effet chacun de ses personnages d’une profondeur psychologique profonde en détaillant leur caractère, leurs passions les plus intimes ainsi que leur apparence physique.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806219602-RES

Ces analyses du livre "La Duchesse de Langeais" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Duchesse de Langeais" ont également acheté