L'Affaire Caïus

Résumé du livre

L'Affaire Caïus

Auteur : Henry Winterfeld

Analyse de : Elena Pinaud

4/5 (2 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "L'Affaire Caïus"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé du roman L'Affaire Caïus de Henry Winterfeld, dont voici un extrait :

« À Rome, au ier siècle apr. J.-C., autour d’un 20 mars, six élèves de la classe de Xantippe, professeur sévère, enquêtent pour savoir qui aurait pu écrire « Caïus est un âne » sur le temple de Minerve, consacré à l’empereur. Il s’agit en effet d’« un crime de lèse-divinité » (p. 52) que de griffonner sur les murs de ce temple. Leurs soupçons se portent rapidement vers leur camarade Rufus car, la veille, il a vexé un autre camarade, Caïus, en écrivant la même phrase sur une tablette, à l’école. Mais le coupable qui se révèlera au terme de leurs investigations est tout autre : il s’agit de Tellus, un ex-consul qui menait une double vie. Ce dernier passait pour un politicien redoutable et pour un ancien officier glorieux, alors que, à l’abri de tous regards, dans une petite échoppe, il incarnait Lukos, un devin qui profitait de la naïveté des citoyens romains. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "L'Affaire Caïus"

L'Affaire Caïus est un roman jeunesse à la fois policier et historique de l'écrivain Henry Winterfeld. Publié d'abord en allemand (Caïus ist ein Dummkopf dans sa version originale) en 1953, le roman met en scène des personnages de la Rome antique du 1er siècle après J.-C. Rufus, jeune élève de la classe du maitre Xantippe est accusé à tord d'avoir écrit « Caïus est un âne » sur l'un des mur du temple de Minerve. Considéré depuis lors comme un criminel, le jeune homme se trouve en fait sous la menace de Tellus, un charlatan qui cherche à s'enrichir à tout prix.

Henry Winterfeld

Né le 9 avril 1901 en Allemagne, à Hambourg, Henry Winterfeld vit une adolescence tourmentée par la Première Guerre mondiale. Il est issu d'une famille d'artistes, son père étant un compositeur et un chef d'orchestre comme son frère. Dans les années 1930, marquées par la montée du nazisme, il décide de quitter son pays natal et s’installe aux États-Unis.

Henry Winterfeld reçoit des cours de musique au conservatoire Stern de Berlin puis travaille comme pianiste un temps. Progressivement, il s’éloigne de la musique au profit de la littérature. Il commence par inventer des histoires pour amuser son fils, Thomas, alors atteint de scarlatine. Cet exercice fécond le pousse à se dédier à la littérature pour la jeunesse. En 1937, l'écrivain sort alors son tout premier roman intitulé Timpetill - la ville sans parents. Il écrit notamment des romans policiers, dont l’action se déroule parfois dans l’Antiquité, d'abord sous le pseudonyme de Manfred Michael.

Il émigre en France en 1938 suite à l'arrivée au pouvoir du National-socialisme. Mais la France est déjà entrée en guerre et Henry Winterfeld est arrêté avant d'être interné à Nevers. Une fois libéré, l'auteur s'installe aux Etats-Unis, à Roque Bluffs dans le comté de Washington. Il y vivra jusqu'à sa mort, avec sa femme et son fils.

En 1953, Winterfeld publie son deuxième roman, L'Affaire Caïus, à travers lequel il embarque son lecteur dans la Rome antique.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806263896RES

Ces analyses du livre "L'Affaire Caïus" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "L'Affaire Caïus" ont également acheté