La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles

La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles : Résumé du livre

4.5/5 (8 avis)
Description du résumé sur La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles (Émile Zola)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles d'Émile Zola , dont voici un extrait :« La Mort d’Olivier BécailleOlivier Bécaille passe son enfance à Guérande puis à Nantes, sur la côte atlantique. Là, il fait la connaissance de Marguerite, qu’il épouse. Mais très vite, la jeune femme s’ennuie et veut quitter la région. Le couple part donc s’installer à Paris où il loue une chambre dans un hôtel meublé. Toutefois, Olivier, qui est de faible constitution, tombe rapidement malade et « meurt » au bout de trois jours. C’est du moins ce que croit sa femme lorsqu’elle le découvre inerte dans le lit. En réalité, il est en proie à une crise de catalepsie qui l’empêche de bouger alors même qu’il est en pleine possession de son esprit, et qu’il entend et comprend tout ce qui se passe. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles d'Émile Zola , dont voici un extrait :« La Mort d’Olivier BécailleOlivier Bécaille passe son enfance à Guérande puis à Nantes, sur la côte atlantique. Là, il fait la connaissance de Marguerite, qu’il épouse. Mais très vite, la jeune femme s’ennuie et veut quitter la région. Le couple part donc s’installer à Paris où il loue une chambre dans un hôtel meublé. Toutefois, Olivier, qui est de faible constitution, tombe rapidement malade et « meurt » au bout de trois jours. C’est du moins ce que croit sa femme lorsqu’elle le découvre inerte dans le lit. En réalité, il est en proie à une crise de catalepsie qui l’empêche de bouger alors même qu’il est en pleine possession de son esprit, et qu’il entend et comprend tout ce qui se passe. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles"

La Mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles rassemble quatre nouvelles : La Mort d’Olivier Bécaille, Nantas, L’inondation et Les coquillages de M. Chabre. Elles sont toutes parues en 1884 sauf L’inondation, qui fut publiée en 1882.

 La Mort d’Olivier Bécaille illustre le thème de l’enfouissement, de l’étouffement par la terre. L’inondation reprend un mythe important pour notre civilisation, celui du déluge avec la disparition d’une ville sous les flots. Ensuite, dans Nantas, Zola reprend des thèmes déjà développés dans La Curée et dans Son Excellence Eugène Rougon, deux épisodes de la fresque des Rougon-Macquart, en évoquant l’ascension sociale et la spéculation financière. Enfin, avec Les coquillages de M. Chabre, l’auteur se montre plus léger puisque cette nouvelle s’apparente au vaudeville.

Émile Zola

Né en 1840 et décédé en 1902, Émile Zola est considéré comme l’un des romanciers majeurs du XIXe siècle en littérature française. Il est principalement reconnu en tant que chef de file du mouvement naturaliste.

Ce dernier cherche à reproduire la réalité à l’aide de méthodes scientifiques et d’une documentation minutieusement collectée. Le cycle des Rougon-Macquart, principale œuvre de l’auteur (dès 1871), se pose comme l’illustration de cette esthétique. Malgré de nombreuses critiques, cette fresque de vingt livres connaitra le succès dès la parution du septième volet (L’Assommoir), grâce à un scandale qui lui est lié. La doctrine naturaliste dont Zola esquisse les contours, notamment dans Le Roman expérimental (1881), rassemble des écrivains conquis. Tout comme d’autres avant lui – Flaubert par exemple –, il veille à mener une véritable enquête sociologique avant de publier un nouveau roman. Chacun d’entre eux est prétexte pour magnifier le naturalisme, en présentant des personnages humains dotés de psychologie déterminée par leur physiologie ainsi que par les milieux dans lesquels ils évoluent respectivement.

Zola est également célèbre pour ses prises de position, souvent sources de condamnations. La plus notoire concerne l’affaire Dreyfus où son pamphlet « J’accuse ! » (1898) contribua grandement à l’issue heureuse du procès.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806231031-RES

Ces analyses du livre "La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles" ont également acheté