Pensées : Commentaire sur Fragments 301-337 : la raison des effets

6 avis
Description du commentaire sur Pensées (Blaise Pascal)

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie des fragments portant sur « La Raison des effets » des Pensées de Blaise Pascal. Vous y trouverez les extraits étudiés, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Bref, des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette œuvre au caractère particulièrement décousu.

Le passage étudié correspond aux fragments 301-337, dans lesquels Pascal s’attache à déterminer les « raisons des effets ». L’expression a trait au registre des sciences. Elle exprime l’idée que tout phénomène est l’effet d’une cause. Les phénomènes observables ne peuvent donc être rendus intelligibles qu’en en décelant les causes. Il en est de même pour le registre humain : Pascal recherche les justifications, les raisons et principes des actes humains pour les comprendre. Les effets sont visibles, ce sont ici les actes des hommes.

Après quelques éclairages sur la naissance de la foi de l’auteur, sur la genèse de son œuvre et sur l’augustinisme, le commentaire composé s’intéresse aux distinctions établies par Pascal entre le peuple, les demi-habiles, les habiles, les dévots et les chrétiens en ce qui concernent leur degré d’ignorance.

 

Voir plus
Structure de ce commentaire du livre
  • Texte étudié (3 pages)

    Le passage des fragments 301 à 337 portant sur la raison des effets dans les Pensées reproduit

  • Mise en contexte (2 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : la naissance de la foi, la naissance de l'œuvre et l'augustinisme

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière des thèmes de la raison des effets et des différentes catégories de personnes

Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Pensées"

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie des fragments portant sur « La Raison des effets » des Pensées de Blaise Pascal. Vous y trouverez les extraits étudiés, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Bref, des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette œuvre au caractère particulièrement décousu.

Le passage étudié correspond aux fragments 301-337, dans lesquels Pascal s’attache à déterminer les « raisons des effets ». L’expression a trait au registre des sciences. Elle exprime l’idée que tout phénomène est l’effet d’une cause. Les phénomènes observables ne peuvent donc être rendus intelligibles qu’en en décelant les causes. Il en est de même pour le registre humain : Pascal recherche les justifications, les raisons et principes des actes humains pour les comprendre. Les effets sont visibles, ce sont ici les actes des hommes.

Après quelques éclairages sur la naissance de la foi de l’auteur, sur la genèse de son œuvre et sur l’augustinisme, le commentaire composé s’intéresse aux distinctions établies par Pascal entre le peuple, les demi-habiles, les habiles, les dévots et les chrétiens en ce qui concernent leur degré d’ignorance.

 

A propos du livre "Pensées"

Œuvre posthume de Pascal publiée en 1670, les Pensées sont rassemblées après sa mort. Le texte répond à une volonté de démontrer que l'homme ne peut trouver la paix intérieure et le bonheur véritable qu'en acceptant d'être touché par la grâce de Dieu. L'homme sans Dieu est misérable et fini alors que Dieu est toute-puissance et infini.

La politique, l’homme et le souverain bien sont les grands thèmes abordés dans l’œuvre par le philosophe théologien. Les échos pascaliens dans la modernité sont nombreux et l’actualité de ses réflexions permanente.

Blaise Pascal

Blaise Pascal (1623-1662) est un homme de lettres, un scientifique et un théologien. Dès son plus jeune âge, il se distingue par une intelligence hors normes. Adolescent, il compose un traité des sons, puis un essai sur les coniques et, à l'âge de dix-neuf ans, il invente la machine arithmétique à calculer. En 1654, Pascal est victime d’un accident de carrosse qui lui fait prendre conscience de la fragilité de la vie. L’incident marque le début de ses préoccupations religieuses. Son idéal chrétien le fait renoncer aux sciences : il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse, et rédige Les Provinciales, dix-huit lettres de défense des thèses jansénistes.

Blaise Pascal influence grandement la méthode scientifique, les théories économiques et les sciences sociales. Il décède de maladie sans avoir vu publier les Pensées.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806236449

ISBN numérique : 9782806233189

Ces analyses du livre "Pensées" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "Pensées" ont également acheté