La Confession d'un enfant du siècle

Résumé du livre

La Confession d'un enfant du siècle

Auteur : Alfred de Musset

Analyse de : Valentine Lechevallier

5/5 (8 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Confession d'un enfant du siècle"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Confession d'un enfant du siècle Alfred de Musset, dont voici un extrait :

« Chapitre 1Le narrateur utilise la métaphore de l'amputation pour parler de son récit, qui ne racontera que trois ans de sa vie.Chapitre 2Ce chapitre, qui prend la forme d’une « fresque épique », présente une génération affligée car prise entre un passé en ruines et l'espoir d'un avenir meilleur. Le héros-narrateur, Octave, mène une existence de « désespérance ».Chapitre 3Il décrit comment il a attrapé la « maladie du siècle » : en découvrant que sa maitresse le trompait. Raisonné par son ami Desgenais, il se persuade de ne plus jamais voir cette femme.Chapitre 4Octave explique que son oisiveté d'enfant riche est le fait de sa volonté, et non de sa paresse. Il revient sur sa passion pour sa maitresse et sur l'innocence propre à son âge. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Confession d'un enfant du siècle"

La Confession d'un enfant du siècle est l'unique roman de Musset. Il y décrit certes la souffrance de sa relation avec George Sand, mais il y introduit également le thème de la recherche de la vérité dans une époque qui n'a plus d'idéaux. Il faut en effet lire La Confession en connaissant son contexte historique : de Napoléon à Louis-Philippe, tous les régimes qui se succèdent ne sont porteurs que de déception et ne tiennent pas les promesses de la Révolution. Musset écrit son roman sous la Monarchie de Juillet, qui donne naissance à une génération déçue par la politique mais plus libre de s'exprimer, qui choisit alors de se tourner vers son intériorité plutôt que de s'intéresser au collectif.

Alfred de Musset

Né le 11 décembre 1810 à Paris, Alfred de Musset est d'abord un élève brillant passionné par le droit et la médecine mais abandonne vite ses études tôt pour se livrer à l’écriture. Il écrit sa première oeuvre littéraire intitulée Contes d'Espagne et d'Italie alors qu'il n'a que 19 ans (1829).

À partir de 1832, il publie son théâtre destiné à être lu plutôt que joué : sa modernité est mal perçue et il vit mal l’absence de reconnaissance. En 1834, il publie Lorenzaccio, bientôt considéré comme un chef-d’œuvre du drame romantique, qui ne sera presque jamais représenté intégralement. L'oeuvre est directement issue de sa relation tumultueuse avec George Sand, qui lui inspire également la pièce On ne badine pas avec l'amour, publiée la même année dans La Revue des Deux Mondes. Ces tumultes ajoutent au tourment qu’il exprime dans La Confession d’un enfant du siècle en 1836.

Plus de dix ans plus tard, son œuvre commence à connaitre un certain succès, jusqu’à un triomphe à La Comédie française. Il reçoit la Légion d'honneur en 1845, en même temps que Balzac, et entre à l’Académie française en 1852, année de publication de ses œuvres complètes. Il meurt en 1857 de la tuberculose et son œuvre connaitra un important succès à la fin du XIXe siècle.

Alfred de Musset est considéré actuellement comme l'un des plus grands écrivains du romantisme littéraire français. Sa relation avec l'écrivaine George Sand a d'ailleurs fait l'objet d'un premier film intitulé Les Enfants du siècle, réalisé par Diane Kurys en 1999 puis d'un deuxième film, plus récent, intitulé Confession d'un enfant du siècle, réalisé par Sylvie Verheyde en 2012.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806230133-RES

Ces analyses du livre "La Confession d'un enfant du siècle" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Confession d'un enfant du siècle" ont également acheté