Le Mythe de Sisyphe : Analyse du livre

2 avis
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Le Mythe de Sisyphe (Albert Camus)

Développant un dispositif analytique adapté aux besoins des professeurs, des élèves et de leurs parents, la synthèse de cours sur Le Mythe de Sisyphe d’Albert Camus (12 pages, format PDF) est conseillée à tous les lycéens devant passer le bac de français ! Cette fiche de lecture rapporte en effet fidèlement les spécificités de cet essai qui s’inscrit dans le cycle de l’absurde, au même titre que L’Étranger et que Caligula. En complément du résumé détaillé, elle compte une explication sur le contexte de création de l’œuvre, ainsi que des pistes d’analyse sérieuses et percutantes qui dévoilent les thèmes et encouragent la prise de recul des lecteurs.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction sur l'auteur et son œuvre (1 pages)

    Albert Camus, Écrivain et philosophe français
    Le Mythe de Sisyphe, Un essai sur l’absurde

  • Résumé intégral de l'intrigue du Mythe de Sisyphe (2 pages)

    L'histoire du Mythe de Sisyphe synthétisée

  • Éclairages sur le contexte de création (1 pages)

    Une note explicative sur l'influence des philosophes contemporains

  • 3 clés de lecture pour mieux comprendre l'essai (3 pages)

    L'écriture d'un essai philosophique ; L'existentialisme ; L'homme absurde

  • Pistes de réflexion complémentaires (1 pages)

    Quelques questions ouvertes sur Le Mythe de Sisyphe d'Albert Camus

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Mythe de Sisyphe"

Ceux qui auront la chance de parcourir cette analyse littéraire de Martine Petrini-Poli, docteure ès lettres, découvriront avec facilité ce qui rend si unique le roman intitulé Le Mythe de Sisyphe d’Albert Camus. À la lecture de ces quelques pages d’analyse sur cet essai philosophique sur l’absurde, ils appréhenderont les concepts d’existentialisme, d’homme absurde, de suicide et réfléchiront en profondeur au sens de la vie.

La synthèse didactique s’ouvre sur une partie introductive présentant le célèbre écrivain, puis développe le détail du résumé complet de l’œuvre et souligne l’influence des philosophes Chestov, Jaspers, Kierkegaard et Heidegger sur la pensée de Camus. Poursuivant son étude, notre experte approfondit les caractéristiques de l’essai philosophique, avant de se focaliser sur le statut de l’existentialisme dans l’œuvre et d’aborder les grands thèmes de cette dernière (finitude, mort, révolte). Enfin, elle suggère de nouvelles perspectives d’analyse via une série de questions ouvertes en fin de livret d’étude.

A propos du livre "Le Mythe de Sisyphe"

Le Mythe de Sisyphe est un essai sur l'absurde d'Albert Camus. Publié pour la première fois en 1942, il compose le célèbre cycle de l'absurde de l'auteur avec Caligula (1938), L'Etranger (1942) et Le Malentendu (1944).

Alors que les autres ouvrages de Camus qui composent ce cycle s'intéressent à l'absurdité de la condition humaine, Le Mythe de Sisyphe s'inspire de la mythologie grecque dans le but d'expliquer la vision de l'auteur concernant l'absurde. Le Mythe de Sisyphe raconte la fameuse légende de Sisyphe, condamné pour l’éternité à faire rouler un rocher jusqu'au sommet d'une montagne. Albert Camus se concentre sur le moment précis où le rocher dégringole de la montagne, libérant ainsi Sisyphe de son poids. L'auteur explique que c'est grâce à la répétition de sa tâche et à l'énergie qu'elle lui demande que Sisyphe parvient à mieux observer le monde et à trouver le bonheur. Ainsi, il fait le lien entre l'absurdité et le bonheur de l'être humain. Mais sa théorie ne s'arrête pas là : il tente de comprendre le phénomène du suicide. C'est là qu'il rédige l'une des phrases les plus célèbres du Mythe de Sisyphe : « Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d'être vécue, c'est répondre à la question fondamentale de la philosophie. »

Figure emblématique de la littérature de l'absurde, Albert Camus a reçu le prix Nobel de littérature en 1957.

Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est ce qu’on appelle un pied noir, c’est-à-dire un Français né en Algérie. Orphelin de père élevé par sa grand-mère, il habite toute son enfance dans un quartier populaire d’Alger, côtoyant le soleil, la mer et surtout la misère. Après des études à Alger, il rejoint Paris en tant que journaliste (notamment pour les journaux Combat et Paris-Soir). Engagé politiquement, il écrit sur des sujets sensibles comme le stalinisme et le régime totalitaire soviétique et défend les musulmans d'Afrique du Nord contre les inégalités dont ils sont victimes.

Passionné de théâtre et de philosophie, il publie son premier ouvrage en 1937, intitulé L'Envers et l'Endroit, qui marquera le début d'un univers littéraire riche et varié. Romans, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et essais philosophiques, Albert Camus est aussi bien engagé au niveau politique qu'au niveau littéraire. Personnage influent au sein des cercles intellectuels de l’époque, il y forge sa célèbre réflexion sur l’absurde de la condition humaine et crée son fameux cycle de l'absurde en 1942 avec les oeuvres L'Étranger (1942), Le Mythe de Sisyphe (1942), Caligula (1944) et Le Malentendu (1944).

Après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt prématurément dans un accident de voiture en 1960 dans la petite ville de Villeblevin. Son roman L'Étranger a été traduit dans de nombreuses langues et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Luchino Visconti en 1967. Il est classé dans les 100 meilleurs livres de tous les temps en 2002 par le Cercle norvégien du livre.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806253330

ISBN papier : 9782806253422

Ces analyses du livre "Le Mythe de Sisyphe" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le Mythe de Sisyphe" ont également acheté