L’Étranger

Commentaire

L’Étranger sur L'excipit (fin de l'oeuvre)

Auteur : Albert Camus

Analyse de : Marine Everard

5/5 (6 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre L’Étranger
Structure de ce commentaire du livre
  • Texte étudié (2 pages)

    Le passage de l’excipit de L’Étranger reproduit

  • Mise en contexte (1 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : Camus et l'absurde et la situation de l'extrait étudié

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière du thème de la métamorphose du personnage, de la révolte, de la catharsis et de l’acceptation

Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "L’Étranger"

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de l’excipit de L’Étranger d’Albert Camus, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce roman atypique dans le paysage littéraire des années 1940.

L’extrait sur lequel on se penche constitue la dernière scène du roman. Après que Meursault ait été jugé pour le meurtre de l’Arabe et condamné à mort, il reçoit dans sa cellule la visite d’un aumônier. Celui-ci espère recueillir sa confession et l’ouvrir à Dieu. Meursault, dénoué de toute spiritualité et fondamentalement incroyant, s’emporte violemment contre lui.

Après quelques éclairages sur l’absurde dans l’œuvre de Camus et la situation de l’extrait étudié, le commentaire composé s’intéresse, entre autres, à la métamorphose du personnage de Meursault qui passe par différents états émotionnels, puis à sa révolte contre la « vie absurde », mais aussi contre les « fausses croyances ». Enfin, on commente l’état final du protagoniste, qui parvient à l’acceptation de soi et du monde, un état rendu par un style nettement plus poétique.

 

A propos du livre "L’Étranger"

Publié en 1942, L’Étranger est le premier roman de Camus. Il raconte comment Meursault, un jeune homme taiseux incarnant l’absurde au point d’être étranger à sa propre existence, est condamné à mort pour le meurtre d’un Arabe, parce qu’il n’a pas pleuré lors de l’enterrement de sa mère. Écrit à la première personne dans un style très oral, ce roman atypique est aussi une critique de la comédie humaine.

L’Étranger est une des œuvres du XXe siècle les plus lues et les plus étudiées en France et dans le monde.

Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est ce qu’on appelle un pied noir, c’est-à-dire un Français né en Algérie. Orphelin de père élevé par sa grand-mère, il habite toute son enfance dans un quartier populaire d’Alger, côtoyant le soleil, la mer et surtout la misère. Après des études à Alger, il rejoint Paris en tant que journaliste (notamment pour les journaux Combat et Paris-Soir). Engagé politiquement, il écrit sur des sujets sensibles comme le stalinisme et le régime totalitaire soviétique et défend les musulmans d'Afrique du Nord contre les inégalités dont ils sont victimes.

Passionné de théâtre et de philosophie, il publie son premier ouvrage en 1937, intitulé L'Envers et l'Endroit, qui marquera le début d'un univers littéraire riche et varié. Romans, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et essais philosophiques, Albert Camus est aussi bien engagé au niveau politique qu'au niveau littéraire. Personnage influent au sein des cercles intellectuels de l’époque, il y forge sa célèbre réflexion sur l’absurde de la condition humaine et crée son fameux cycle de l'absurde en 1942 avec les oeuvres L'Étranger (1942), Le Mythe de Sisyphe (1942), Caligula (1944) et Le Malentendu (1944).

Après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt prématurément dans un accident de voiture en 1960 dans la petite ville de Villeblevin. Son roman L'Étranger a été traduit dans de nombreuses langues et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Luchino Visconti en 1967. Il est classé dans les 100 meilleurs livres de tous les temps en 2002 par le Cercle norvégien du livre.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806236302

ISBN numérique : 9782806233059

Ces analyses du livre "L’Étranger" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "L’Étranger" ont également acheté